La boue thermale euganéenne possède des qualités anti-inflammatoires, antirhumatismales et analgésiques reconnues scientifiquement. Notre test pour une mobilité plus aisée et (presque) sans douleurs.

Jaillissant sous haute pression à une température de 87°C, l’eau thermale euganéenne est utilisée depuis plus de 3000 ans par l’homme pour soulager ses maux. À la base de la fangothérapie, c’est un habile mélange, unique au monde, comprenant:

  • un composant solide (l’argile),
  • un composant liquide (l’eau salso-bromo-iodique hyperthermale),
  • un composant biologique (des micro-algues, Diatomées et Cyanophytes, se développant lors de la macération).

Lac d’Arquà Petrarca – Copyright: claude-yves reymond

Ce processus particulier permet d’obtenir une boue thermale enrichie en cyanobactéries ETS051 SP, qui produisent des substances glycolipidiques dotées d’une activité anti-inflammatoire élevée. Divers brevets ont été déposés auprès de l’Institut Pasteur à Paris et au Centre d’Études Thermales Pietro d’Abano. Sous contrôle étatique de la Vénétie, il est autorisé de prélever au maximum 1000 m3 d’argile vierge dans le lac d’Arquà Petrarca. Les hôtels thermaux euganéens consomment environ 15 millions de mètres cubes d’eau par an. Chacun dispose de sa propre source.

Déroulement d’une séance

Après une visite médicale obligatoire, une cure de fangothérapie, considérée comme médecine naturelle, à Abano se compose de 4 phases à chaque séance pendant 6 jours au minimum:

  • application de la boue à maturation,
  • bain dans de l’eau thermale avec hydromassage à l’ozone,
  • réaction sudorale,
  • massage tonifiant.

dr – Cure thermale à Abano

Cette cure naturelle n’a pas d’égal pour aider les personnes qui souffrent d’ostéoarthrose et d’ostéoporose à retrouver une mobilité plus aisée et (presque) sans douleurs. D’une manière générale, le bien-être ressenti dure environ six mois, la prise de médicaments diminue pendant ce laps de temps. On parle d’un «effet cortisone» sans les effets collatéraux. «L’application de boue provoque également une production accrue d’endorphines, précise, dans un sourire sérieux, le docteur Gianfranco Calafapietra exerçant à l’hôtel Abano Ritz. Autrement dit: bien-être assuré… et félicité.» L’an passé, Abano et Montegrotto, sa voisine, ont accueilli plus de trois millions de visiteurs dont 5% en provenance de la Suisse.

Que choisir?

dr – Hôtel Abano Ritz

Abano présente une architecture urbaine sans réelle grâce, héritée des années soixante. Un effort est toutefois fait aujourd’hui pour embellir la cité et lui donner une allure de cité vivante avec sa zone piétonne et ses terrasses où il faut être vu dès 16 heures. Cette ville dispose de 58 hôtels thermaux proposant 10’668 lits. Pour vous aider dans votre choix, Wellness & Santé a testé trois établissements de catégorie différente. D’une étoile à l’autre, l’écart de prix est d’environ 350 francs pour une cure classique (soit 7 jours/6 nuits, pension complète, soins: 6 applications de fango, 6 bains avec ozone et 6 massages thérapeutiques).

  • Le Harrys’ Garden (Via Marzia 50) est un 3 étoiles apprécié pour ses offres avantageuses. D’importants travaux d’agrandissement sont en cours actuellement. Réouverture prévue pour mars 2018.
  • Taux élevé de fidélisation pour l’hôtel Roma, 4 étoiles (Via Giuseppe Mazzini 1) situé dans la zone piétonne, en face d’une fontaine qui rappelle la vocation de la ville, Salus per Aquam, la santé par l’eau.
  • Anniversaire à 50 bougies en 2017 pour l’Abano Ritz Spa & Wellfeeling Resort (Via Monteortone 19), l’un des 5 étoiles favoris de la clientèle appréciant le luxe à l’italienne à Abano Terme.

Pour en savoir plus: www.visitabanomontegrotto.com


À découvrir pendant votre séjour

Musée du Masque Abano – Copyright: Claude-Yves Reymond

MUSME Padoue – Copyright: claude-yves reymond

Ouvert en 2004, le Musée du Masque à Abano (Via Savioli 2) présente le monde mystérieux de la Commedia dell’arte. Une fois que vous aurez découvert la pureté et la simplicité du Masque Neutre «limpidement vide» créé par l’artiste Amleto Sartori, vous ne regarderez plus les gens de la même manière. Utilisé dans les cours d’art dramatique les plus réputés, il est à la base de l’apprentissage du langage du corps. Étonnant de révélations. Demander quelques explications à la réception est recommandé.

À Padoue, le MUSME (Via S. Francesco 94) évoque l’histoire de la médecine. Entre 1500 et 1600, c’est la révolution scientifique par ici, avec Galilée notamment, et la création, en 1543, d’un hôpital au sein d’une université libre. Des livres et des grimoires, la formation des étudiants passe désormais par l’expérimentation et la dissection de cadavres. Aujourd’hui, l’interactivité digne de la plus récente muséographie ravit les visiteurs du MUSME. Prévoir suffisamment de temps pour découvrir toutes les salles.

CYV/AllTheContent

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *