Girl sitting in a meadow with dandelions and has hay fever or allergy

All The Content / Kzenon /Fotolia – Les allergies saisonnières touchent aussi les enfants!

Eternuements incessants, nez qui coule, quintes de toux, les yeux qui larmoient? Ne soyez plus allergique au printemps! C’est pourtant le cas d’1 personne sur 3, aujourd’hui: le pourcentage de personnes allergiques a doublé en 10 ans, et d’après l’OMS, il atteindra la moitié de la population dans moins de 15 ans…

Les allergènes responsables des allergies respiratoires

Plusieurs facteurs peuvent être responsables d’une allergie respiratoire.
En tête de podium arrivent les acariens – de 53 à 88% des personnes allergiques: 1 g de poussière abrite 1 million de ces hideuses et minuscules bestioles cannibales! Les acariens provoquent de fortes réactions, pouvant aller jusqu’aux bronchites à répétition, qui deviennent parfois asthmatiformes.
Viennent à leur suite les pollens de graminées – de 50 à 75% des personnes allergiques –, très actifs dès la mi-avril. Les allergies multiples: rhumes des foins, éternuements en rafales, conjonctivites, larmoiements et picotements sont dus au pollen des fleurs. Ces allergies respiratoires sont celles qui sont le plus pénibles. En effet, impossible de supprimer toutes les fleurs et les arbres, d’autant que le pollen porté par le vent est partout présent dans l’air!
Les moisissures amplifient également le phénomène des allergies respiratoires: on retrouve ces petits champignons dans l’air ambiant, dans les maisons humides ou les pièces telles que salles de bain et toilettes, dans les systèmes de climatisation.

Les trucs naturels pour soulager vos allergies de printemps

La tisane antiallergique

Mélangez 50 g de feuilles de bouleau, 50 g de feuilles de frêne, 25 g de feuilles de ményanthe, et 25 g de feuilles de thym (à trouver en herboristerie). Comptez 5 cuillerées à soupe du mélange pour 1 l d’eau froide. Faites bouillir 2 min, et infuser 10 min. Filtrez et… buvez! Au moins 3 fois par jour pendant 1 mois, dès que les premiers signes d’allergie apparaissent.

L’huile essentielle d’estragon

C’est la seule huile essentielle antiallergique connue. Le simple fait d’en respirer un flacon peut arrêter net une crise de rhume des foins! Tous les allergiques devraient en avoir un flacon sur eux, au printemps.
Prenez 2 gouttes sur un sucre, 3 à 4 fois par jour maximum. Les huiles essentielles étant des actifs très puissants, ne dépassez jamais 8 gouttes par jour. Pour la durée du traitement, n’excédez pas 3 semaines.
Vous pouvez aussi verser 2 gouttes d’huile essentielle d’estragon dans l’assaisonnement de votre salade, tous les jours!

Enfin, pratiquez une bonne détox de printemps: elle concerne le foie, l’organe-filtre détoxifiant.

Laure Hoffmann/AllTheContent News Agency

All The Content / drubig-photo /Fotolia – Les solutions naturelles antiallergies

All The Content / Subbotina Anna /Fotolia – Pour le plaisir de respirer à fond les beaux jours…

LHOf/AllTheContent News Agency

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.