Un très grand atout de votre beauté, c’est votre sourire! Or, un beau sourire offre des lèvres pleines, nourries et épanouies. Voici quelques conseils et recettes naturelles pour vos lèvres gercées, si agressées en hiver!

Peau sensible, boissons chaudes, ambiance sèche due au chauffage intérieur, vent glacial au dehors… Autant de facteurs qui assèchent les lèvres. Passer la langue sur ses lèvres offre un soulagement rapide mais éphémère et cela ne fera en réalité qu’aggraver leur dessèchement. Fort heureusement, les solutions ne manquent pas pour réparer ces fissures et ne plus avoir à cacher son sourire.

Effet rebond

Lorsqu’on a les lèvres sèches, on a tendance à les enduire de baume plutôt deux fois qu’une. Or, selon le soin utilisé, cela peut être contre-productif! En effet, certains baumes à lèvres sont montrés du doigt car… ils empirent le phénomène. Ainsi, en remettre toutes les 5 minutes ne ferait qu’accroître la sécheresse de l’épiderme. La base d’un baume à lèvres est composée d’huile, de cire ou de graisse. Pour les soins en stick, plus ils contiennent de cire, plus ils seront fermes. La présence de graisse rend en revanche la texture plus crémeuse. Or parfois, on a beau s’enduire les lèvres de ces soins, elles semblent de plus en plus irritées… Un cercle vicieux qui s’explique facilement: les coupables, comme l’explique Rita Stiens, auteure de «La Vérité sur les Cosmétiques», sont des composés issus de la pétrochimie. L’huile de paraffine (petrolatum) ou la cire microcristalline par exemple ont un effet desséchant utilisées à trop haute dose dans ces produits de soin. Un comble! En revanche, si elles sont présentes en petite quantité et mélangées à d’autres matières premières, le problème ne se pose pas. La solution pour éviter les déconvenues: pister ces noms dans la liste des ingrédients. Si on craint de tomber sur un mauvais baume à lèvres, le plus simple est de se tourner vers des produits naturels, à base d’huiles ou de cires végétales.

Astuces pour des lèvres douces

Si on a les lèvres sèches, en plus de les nourrir et de les protéger du froid avec des baumes, on peut opter pour une légère exfoliation afin de se débarrasser des peaux mortes. Pour les adeptes du fait maison, il suffit de mélanger un peu de miel à du sucre, et de frotter doucement sur les lèvres. Le miel a des vertus cicatrisantes, anti-inflammatoires et adoucissantes. On trouve également ce type d’exfoliant dans le commerce. Propres et débarrassées des impuretés, vos lèvres sont prêtes à s’envelopper de la douceur d’un baume nourrissant.

Do It Yourself!
Pour prévenir l’apparition des gerçures, rien de plus simple que de réaliser vos propres soins naturels. Pour un baume hydratant: faites fondre 15 g de beurre de karité dans une casserole; ajoutez-y 10 ml d’huile d’amande douce et une goutte d’huile essentielle de citron; laissez refroidir avant utilisation. Pour un baume nourrissant: faites fondre au bain-marie une cuillère à café d’huile d’olive à une autre de cire d’abeille avec quelques gouttes d’eau minérale et laissez refroidir. Ces deux préparations naturelles se conservent dans un pot hermétique stérilisé.

Adapter son maquillage

Lorsque la peau est fragilisée, il vaut mieux éviter d’appliquer des rouges à lèvres desséchants, comme c’est souvent le cas des formules mates, très en vogue. La bonne astuce pour l’hiver: miser plutôt sur des raisins aux formules hydratantes, proposés par de nombreuses marques. Ou alors, adopter un baume à lèvres teinté. Par ailleurs, si vous maquillez vos lèvres, par exemple avec un rouge «longue tenue», il est souvent bien difficile à enlever! Un truc efficace pour y arriver tout en douceur: déposez un peu d’huile d’olive sur vos lèvres, puis essuyez-les avec un mouchoir en papier. En plus, c’est un soin absolument excellent pour elles!


Des étiquettes à lire attentivement
Une récente étude française (réalisée par l’union fédérale des consommateurs) a révélé que la plupart des baumes à lèvres du commerce contiennent des substances nocives, telles que des huiles minérales, des allergènes, mais aussi des perturbateurs endocriniens. Un constat d’autant plus inquiétant que ces produits sont en contact direct avec les muqueuses des lèvres, ce qui favorise leur absorption par l’organisme. Ces ingrédients toxiques s’accumulent dans le foie et les ganglions lymphatiques. Principal accusé: l’hydroxytoluène butylé (ou BHT), utilisé comme conservateur. Donc si vous n’optez pas pour un soin fait maison, lisez bien la composition du produit avant de faire votre choix!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.