En plus de ses vertus stimulantes et anti-oxydantes, la caféine permettrait de prévenir les pertes de mémoire et la maladie d’Alzheimer. Ces conclusions encourageantes sont le fruit d’une récente étude française menée par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Celle-ci tend à démontrer l’impact positif de la caféine sur la protéine tau, qui joue un rôle essentiel dans la stabilisation des cellules et le bon fonctionnement de la mémoire. Si ces résultats restent à confirmer chez l’homme, les bienfaits de la caféine sur les performances cognitives de ce dernier ont déjà été prouvés.

Comments are closed.