AllTheContent/Claude-Yves Reymond - Fort Lauderdale balade en water taxi

On dit de la cité balnéaire de Fort Lauderdale en Floride que c’est la Venise américaine. Le vaporetto s’appelle ici: water taxi. «Welcome on board!»

AllTheContent/Claude-Yves Reymond – Fort Lauderdale water taxi l’attraction numéro 1

Jessica Savage, directrice de la communication de l’Office du tourisme Greater Fort Lauderdale annonce d’emblée la couleur sur sa ville et ses 11 kilomètres de plage de sable blanc qui plonge dans l’Atlantique: «Le water taxi est l’attraction numéro 1. Pour 26 dollars, le forfait journalier illimité est ponctué de 11 arrêts. Le long des canaux, vous découvrirez des villas à l’architecture extravagante et des yachts somptueux parqués quasiment devant. On dénombre plus de 46’000 bateaux de plaisance. Le stop 3 est impératif pour la visite de la première maison à l’origine de la ville.» Suivez le guide!

Hier pour aujourd’hui

AllTheContent/Claude-Yves Reymond – Fort Lauderdale Stranahan House

En 1901, Frank Stranahan construit une baraque au bord de la New River, rivière venant des Everglades pour se jeter dans l’Atlantique. L’aventure commence pour ce pionnier au cœur d’une nature hostile peuplée d’Indiens. L’homme a du savoir-faire: il commerce avec les tribus de Séminoles en échangeant des machines à coudre contre des peaux d’alligators ainsi que des aigrettes à la mode. Il assure la traversée du cours d’eau sans oublier le courrier postal. Sa demeure fait très vite office de banque. La visite de la Stranahan House Museum, racontée par des retraités érudits, est une expérience riche en anecdotes pour imaginer la Floride d’autrefois.

Un art de vivre

AllTheContent/Claude-Yves Reymond – Bonnet House & Gardens Fort Lauderdale

Ne manquez pas ensuite de vous rendre au Bonnet House Museum & Gardens. Cette demeure a été construite en 1920 par Frederic Clay Bartlett, milliardaire, artiste-peintre, mondain moyen mais collectionneur talentueux d’objets d’art. Le reflet de la végétation luxuriante dans les pièces d’eau relève de la magie. L’an passé, 15 millions de touristes ont séjourné en moyenne 5 jours à Fort Lauderdale. Quand Miami donne dans la démesure, sa rivale préfère un développement à dimension humaine. Rassurant.

«Oldies but goodies»

AllTheContent/Claude-Yves Reymond – Fort Lauderdale Antique Car Museum Première Packard

Fort Lauderdale recèle d’un joyau exclusif: la collection la plus riche au monde de voitures Packard. Ce nom ne vous dit rien? Pourtant, en conduisant, chaque fois que vous changez de rapport, vous utilisez une invention signée Packard: celle de la commande en H du passage des vitesses.
C’est au milieu des années 1940 que Arthur et Shirley Stone commencent à acheter, à restaurer et à présenter les fruits de leur passion pour cette marque dont on disait que c’était la Rolls Royce des automobiles américaines. Aujourd’hui, 32 modèles sont exposés au Antique Car Museum à Fort Lauderdale, dans la réplique d’un showroom 1920 de la marque fondée en 1899 par les deux frères Packard. Parmi les 1’610’890 véhicules fabriqués jusqu’en 1958, vous y découvrirez le premier – un runabout (spider) avec moteur monocylindre sous le banc du conducteur – et le dernier – le roadster Panther dont les 8 cylindres en ligne rugissent sous un capot démesuré.

CYV/AllTheContent News Agency

Comments are closed.