Même si l’on ne vit pas dans un endroit vert ou arboré, il semblerait que notre santé soit directement influencée par notre environnement. Une récente étude anglaise sur la beauté des paysages britanniques, qui a récolté plus de 1.5 million d’évaluations, a permis d’établir le lien existant entre le cadre de vie et le niveau de santé. Et c’est, en outre, la dimension esthétique et pittoresque du lieu d’habitat, que ce soit en zone urbaine ou péri-urbaine, qui prévaut sur la présence de végétation et d’espaces verts en tant que critères décisifs sur le maintien de sa santé.

Comments are closed.