Des chercheurs en agroalimentaire viennent de développer la première tablette de chocolat qui pourrait être prescrite comme remède… Que contient ce chocolat qui remplacerait la médication?

Le cacao contenu dans le chocolat contient une grande quantité d’antioxydants et de minéraux, dont les bénéfices sur la santé ne sont plus à démontrer. Pourtant, les bienfaits du cacao sont trop souvent annulés, dans les tablettes du commerce, par la présence d’une haute teneur en sucres et en graisse. En effet, la plupart des produits chocolatés présentent des taux de matières grasses supérieurs à 70%. Pourtant, une équipe américaine de chercheurs en agroalimentaire appartenant à la société privée Kuka Xoco pourrait bien avoir trouvé la parade: ces scientifiques affirment avoir mis au point une tablette de chocolat tellement saine qu’elle pourrait remplacer certains médicaments!

30% de matières grasses et un édulcorant naturel

La tablette de chocolat proposée par la firme américaine contient environ 30% de graisses et de sucres afin de rendre au cacao tout son potentiel thérapeutique. Le développement de ce chocolat d’un genre nouveau a nécessité de longs mois de recherches. En effet, sans la présence de sucre, le cacao possède un goût très amer qui rend sa consommation difficile. Le défi pour les chercheurs consistait à trouver un édulcorant naturel qui adoucisse le cacao tout en préservant ses qualités nutritionnelles. Pour cela, ils se sont tournés vers une entreprise bolivienne spécialisée dans la phytothérapie. En ajoutant quelques microgrammes de coca, une herbe de la région andine, à leur préparation, les scientifiques sont parvenus à produire un chocolat dont le goût est similaire à celui que nous connaissons mais qui ne présente aucun risque sur la santé.

Le sucre, une nouvelle drogue?

Pour Gregory Aharonian, responsable de cette tablette de chocolat, l’objectif est de créer des aliments les moins nocifs possible à la santé, en éliminant notamment les additifs inutiles. Il avoue qu’il aurait été beaucoup plus simple pour l’équipe d’utiliser un édulcorant artificiel mais ceux-ci modifient le goût des produits, ont des effets néfastes sur la santé et sont associés à la prise de poids. En outre, le chercheur de Boston précise que le sucre est «une nouvelle forme de nicotine» qui conduit à l’explosion des maladies dites civilisationnelles, à l’instar du diabète, des cancers et des problèmes cardiaques. En trente ans, la consommation de sucre a augmenté de plus de 30% dans le monde, et les recommandations de l’OMS, soit 6 cuillères de sucre au maximum par jour, sont très largement dépassées. En 2015, les Européens consomment environ 17 cuillères de sucre chaque jour, et les Américains, 19,5.

Cette tablette de chocolat aux propriétés médicinales a été mise sur le marché en 2015. Mais pour Gregory Aharonian et son équipe, la recherche ne s’arrête pas là: Kuka Xoco souhaite en effet développer une tablette de chocolat à 10% de sucres et de matières grasses.

Elodie France/AllTheContent News Agency

Comments are closed.