Pourquoi sommes-nous plus enclins à tomber malades en hiver? Contrairement à ce qui est communément admis, le froid saisonnier n’est pas seul responsable des symptômes de refroidissement. Le virus, tels ceux de la grippe ou du rhume, résistent cependant mieux lorsque le fond de l’air est à la fois sec et froid. Mais ce sont surtout la promiscuité et le manque d’hygiène qui favorisent le développement et la transmission des agents infectieux. Pour éviter d’être contaminé, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) préconise un lavage des mains régulier comme principale mesure de précaution. A vos savons!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *