Tradition médicale dans l’Hérault

Curieusement, c’est la position géographique de Montpellier qui est à l’origine de la renommée de la plus ancienne école de médecine du monde, fondée en 1220 par le cardinal Conrad.

Porteurs de toutes les connaissances et de l’expérience de l’Ecole de Bagdad, de nouveaux médicaments et une approche globale de la médecine s’occupant du corps et de l’âme, des médecins juifs et arabes, chassés d’Espagne, s’y retrouvèrent. Puis, très vite, des étudiants du monde entier y accoururent; Rabelais et Nostradamus se sont assis sur ses bancs.

Curiosités

Une aile du bâtiment, datant de 1857, abrite un incroyable musée d’anatomie, dont la curiosité principale tient dans la collection de téralogie : fœtus anormaux et autres monstres conservés dans des bocaux. Les visites sont dirigées par l’Office du tourisme de Montpellier tout comme celles du Mikvé, situé au cœur de ce qui fut le quartier juif dès 985 jusqu’à la fin du XIIe siècle, après l’expulsion d’Andalousie. Ce bain de purification dans la religion juive compte parmi les plus anciens et les mieux conservés d’Europe.

Une réservation est nécessaire pour découvrir ces deux endroits exclusifs. Ce qui n’est pas le cas pour apprécier les trois sites les plus visités de Montpellier : le Zoo, l’Aquarium et le Musée Fabre, dont la collection en fait un des tout premiers musées des beaux-arts d’Europe. Une aile du bâtiment accueille les 20 Outrenoir(s) du maître de l’abstraction, Pierre Soulages.

Efficace

A une heure et demie de voiture depuis Montpellier, dans les hauts cantons « pays des monts et des sources », se niche Avène-les-Bains, dont l’eau est chargée d’oligo-éléments aux propriétés apaisantes et anti-irritantes. Les laboratoires Pierre Fabre, connus pour leurs recherches en immunologie et oncologie, ont acquis, en 1975, la source Sainte-Odile, entourée de l’impluvium d’environ 30 km2 et constitué à 80% de forêts. Un nouvel établissement thermal vit le jour, il accueille, aujourd’hui, plus de 3000 curistes par année, dont un tiers d’enfants, souffrant de dermatite atopique et de psoriasis.

« Le bain assouplit la peau, la douche a un effet lavant et la pulvérisation calme les démangeaisons, explique Marie-Ange Martincic, directrice des Thermes. C’est cliniquement prouvé. La fonction « barrière protectrice » de la peau est améliorée à 85%.» L’eau thermale d’Avène est également utilisée sur place pour la fabrication de 150 spécialités dermo-cosmétiques en milieu stérile où 220 personnes travaillent 24 heures sur 24 en 3 x 8. En 2013, 83 millions d’unités furent vendues. Contrairement à ses concurrents directs ( La Roche Posay, Vichy et Uriage), les laboratoires Pierre Fabre – numéro 1 de la dermo-cosmétique en Europe, au Japon et en Chine – demeurent fidèles à leur trajectoire médicale et n’envisagent pas d’exploiter l’eau thermale d’Avène, en séjour Spa. La SensiCure de 6 jours de soins est également précédée impérativement d’une consultation avec un médecin.

Claude-Yves Reymond

Comments are closed.