Copyright: AllTheContent / Pixabay - Les maladies bucco-dentaires les plus répandues sont les caries, puis les parodontopathies.

Selon l’OMS, 15 à 20% des adultes entre 35 et 44 ans souffrent de parodontopathies sévères, qui peuvent aller jusqu’à la perte de dents. Près de 30% des personnes âgées (de 65 à 74 ans) n’ont plus de dents naturelles. La bouche est notre principal outil de communication et le sourire, notre meilleur atout de séduction… Alors, il faut en prendre soin!

De plus en plus d’études révèlent une corrélation entre l’hygiène buccale et diverses pathologies. En effet, la bouche est une cavité naturelle à bactéries. C’est bien normal, car il en faut pour dégrader le bol alimentaire. Mais en trop grand nombre, elles peuvent voyager dans le sang et déclencher des maladies à d’autres endroits du corps. Une raison supplémentaire de bien s’en occuper par une hygiène bucco-dentaire sans compromis.

Un rituel incontournable

Les maladies bucco-dentaires les plus répandues sont les caries, puis les parodontopathies, autrement dit des affections des gencives. «Souvent, les patients se plaignent également d’aphtes douloureux, ajoute Regula Jäger, naturopathe spécialisée en homéopathie composée. Ces derniers peuvent apparaître de façon inexpliquée, ou bien suite à la consommation de noix, de colorants, de chocolat, de fromage et de conservateurs. Il est possible de les traiter avec un coton-tige imbibé de REGENAPLEX N°28a.» Pour éviter les caries et autres affections, un seul remède: se brosser les dents au moins deux fois par jour, pendant 2 minutes minimum. Mais attention, quelques coups de brosse ne suffisent pas toujours à maintenir notre bouche en pleine santé! «L’émail étant majoritairement composé de calcium, je recommande l’utilisation du médicament Argentum nitricum / Stillingia silvatica comp. en guise de complément, précise la spécialiste. De plus, je conseille de procéder à un bain de bouche avec du REGENA Arnica montana / Bellis perennis comp. ad. usum ext. (diluer de 1:5 à 1:10 avec de l’eau), chaque soir après le brossage.»

Faire preuve de minutie

Même exécuté dans les règles de l’art, le brossage n’enlève que 50% de la plaque dentaire. Le reste des bactéries se niche dans les interstices des dents ou sur les gencives. Pour les nettoyer, il faut toute l’agilité du fil ou de la brossette interdentaire. Faute de quoi, ces espaces livrés aux bactéries seront la porte ouverte aux problèmes d’inflammation des gencives (parodontite), de tartre et d’hypersensibilité dentaire. De plus, ces bactéries seront à l’origine d’une mauvaise haleine. «La plupart du temps, la mauvaise haleine est due à une mauvaise hygiène bucco-dentaire avec tartre apparent. Dans de tels cas, je recommande aux patients de consulter un dentiste/hygiéniste dentaire pour procéder à un détartrage, explique la naturopathe. La réalisation de bains de bouche après le brossage, à base de REGENA Arnica montana / Bellis perennis comp. ad. usum ext. peut participer au maintien de l’hygiène bucco-dentaire.» La mauvaise haleine peut également avoir d’autres causes: «Si le problème est d’origine stomacale, je recommande aux patients d’utiliser le produit REGENA Capsicum annuum / Conium maculatum comp., ajoute la spécialiste. Le composé Acidum lacticum / Rosmarinus officinalis permet quant à lui d’équilibrer l’acidité gastrique.»

Chouchouter ses gencives

Le saignement répété des gencives traduit peut-être la présence d’une gingivite. Cette inflammation des gencives peut provenir d’une mauvaise alimentation ou d’une hygiène bucco-dentaire défaillante. Non soignée, elle peut rapidement dégénérer vers une parodontite, comme nous l’explique Regula Jäger: «La gencive se rétracte et les collets dentaires se retrouvent mis à nu. Ces derniers deviennent alors sensibles au froid et au chaud. Souvent, la parodontite s’accompagne de saignements lors du brossage. À cause de ces saignements gingivaux, des bactéries issues de la cavité buccale peuvent se retrouver dans la circulation sanguine et déclencher des réactions inflammatoires à d’autres endroits du corps.» Notre experte souligne qu’une alimentation basique peut permettre de rétablir l’équilibre acidobasique de la bouche et favoriser la guérison de la parodontite: «Il faut boire beaucoup d’eau, non gazeuse, privilégier une alimentation complète, riche en légumes crus et cuits, tout en limitant les protéines animales, les produits laitiers et les aliments et boissons sucrés.» Gare au stress: il acidifie également l’organisme! «La cure avec REGENAPLEX N°28a et 28b, ainsi que Juniperus communis / Ledum palustre a fait ses preuves dans le cas d’inflammations de la muqueuse buccale et pour la régulation de l’équilibre acidobasique», ajoute la naturopathe. Une gingivite peut également être la conséquence directe d’une bouche trop sèche, un problème qui affecte une personne sur cinq et plus de la moitié des personnes âgées. Sa cause est souvent la prise de médicaments, mais pas seulement: «Souvent, les personnes âgées ne boivent pas suffisamment. Avec le temps, elles perdent toute sensation de soif, explique la spécialiste. Les troubles hormonaux peuvent aussi favoriser l’assèchement des muqueuses. Selon le cas, je recommande la prise d’Iris versicolor / Conium maculatum comp. en tant qu’agent de régénération des muqueuses.»

Pour conclure, Regula Jäger rappelle que le problème doit aussi être traité de façon plus globale: «En cas de problème bucco-dentaire, il convient d’administrer les agents de base de la thérapie REGENA, tels que le Ceanothus americanus / Mecurius sulubilis Hahnemanni comp. pour stimuler la circulation de la lymphe, le REGENAPLEX 79, pour le fonctionnement du foie et le Chondrodendron / Eucalyptus globulus comp., pour l’activité des reins.»

Interview réalisée en partenariat avec REGENA AG

Regula Jäger – Copyright: AllTheContent / Regula Jäger

Avec Regula Jäger, naturopathe indépendante à Uettligen.
Naturopathe depuis 17 ans, Regula Jäger est spécialisée dans la détoxification de l’organisme.
Elle est également Maître de conférence à la SAKE, centre de formation en Naturopathie occidentale et orientale à Berne.

FBR/AllTheContent

Comments are closed.