Mal de dos, douleurs articulaires, tensions musculaires, tout un chacun a déjà ressenti ces petits maux au cours de sa vie, qui peuvent, à la longue, devenir très handicapants au quotidien. La massothérapie s’avère dans ce cas tout indiquée: parce qu’elle offre une détente et une décontraction intense, elle permet de retrouver rapidement sa liberté de mouvement.

La massothérapie englobe de multiples techniques visant à apaiser les tensions et obtenir une décontraction musculaire. Certaines consistent en une manipulation globale du corps, tels les massages ou le stretching thérapeutiques, tandis que d’autres méthodes reposent sur une action plus ciblée, à l’instar des trigger points ou de l’acupressure, qui vise les points stratégiques de l’organisme.

Vers un relâchement musculaire

La thérapie par le massage convient particulièrement aux personnes souffrant de douleurs passagères ou chroniques, entraînant une mobilité réduite: hernie discale, mal de dos, lumbago, douleurs cervicales, douleurs articulaires, douleurs musculaires, migraines, mobilité réduite post-chirurgie, tendinite, épaule gelée, sciatique, épicondylite, tensions musculaires, crampes, etc. Les domaines d’intervention sont nombreux! Avant chaque traitement, le thérapeute établit généralement un premier contact avec le patient afin d’évaluer la douleur et d’analyser les éventuels problèmes de posture et de mobilité. Ensemble, ils définissent ensuite la technique manuelle la plus adaptée et le nombre de séances qui seront nécessaires pour soulager efficacement les douleurs. Les massages thérapeutiques et articulaires sont les plus «classiques»; via leur action sur les muscles profonds et les fascias (les tissus qui enveloppent tous les éléments structurels du corps: os, muscles, nerfs, vaisseaux sanguins), ils aident à réduire les contractures et les hypertensions musculaires, qui sont souvent à l’origine des douleurs chroniques. En outre, tout comme le stretching thérapeutique – basé sur l’étirement des muscles – ces massages redonnent souplesse et mobilité aux articulations. Enfin, de par la décontraction et le relâchement qu’elles procurent, ces techniques favorisent la circulation sanguine et réduisent la pression artérielle.

De petits points aux grands pouvoirs

La technique des trigger points (ou points trigger myofasciaux) consiste à agir directement sur les points de tension de l’organisme. Évoquée pour la première fois au début des années 80 dans une étude menée par la Doctoresse Janet Travell (qui fut la rhumatologue personnelle du président américain John F. Kennedy) et par le Professeur David G. Simons, la notion de trigger points révolutionna le monde de la rhumatologie et plus globalement, l’approche du traitement de la douleur chronique. Depuis, de nombreux praticiens (physiothérapeutes, chiropracteurs, masseurs) ont ajouté cette technique à leur éventail de traitements. Les trigger points sont en réalité des dysfonctionnements de la musculature squelettique; une partie de la fibre musculaire demeure en contraction constante et devient douloureuse. Ils peuvent apparaître suite à une mauvaise posture ou un faux mouvement. À savoir que la zone douloureuse et le point trigger associé peuvent parfois se situer dans deux parties du corps différentes. L’objectif de la thérapie des trigger points – qui couvrent environ 70% des points d’acupuncture – est de dénouer les zones musculaires, ainsi que les hypertensions musculaires, sources des douleurs chroniques. Originaire d’Asie, l’acupressure consiste elle aussi à n’intervenir que sur des zones bien précises du corps; elle cible en effet des points situés le long des méridiens. La pression exercée par les doigts sur ces points particuliers favorise la circulation des énergies et apporte bien-être et détente.

Détoxifier le corps et libérer les énergies

Issue de la Médecine traditionnelle chinoise, l’application de ventouses est une technique qui peut jouer un rôle tout à fait complémentaire d’une autre thérapie manuelle. Le principe est de les positionner à des endroits précis, choisis selon le trouble à soigner, pour stimuler les circulations sanguine et lymphatique. Elles favorisent également la circulation des énergies. Les ventouses permettent d’éliminer les toxines du corps tout en renforçant le système immunitaire. Placées sur les trigger points, elles permettent le relâchement des hypertensions musculaires et la libération des douleurs. La moxibustion est, quant à elle, d’origine japonaise. Cette méthode repose sur la stimulation de points d’acupuncture par la chaleur. Le thérapeute utilise pour cela des moxas, de gros bâtonnets constitués de feuilles d’armoise séchée (artemisa sinensis). L’armoise a comme propriété de produire une chaleur qui pénètre en profondeur les muscles sans risque de provoquer des douleurs. Par ailleurs, cette plante est connue pour ses effets anti-inflammatoires, antalgiques et antispasmodiques. Appliquée sur certains points neuromusculaires (les trigger points), elle permet le relâchement des hypertensions musculaires et la libération des douleurs.

Bien des techniques manuelles peuvent apporter un relâchement musculaire rapide. Le patient, ainsi détendu, retrouve toutes ses capacités de mouvement et un grand bien-être intérieur. Attention: si le massage peut être pratiqué sur des personnes de tous âges, il est toutefois déconseillé en cas d’inflammation, de maladie de peau et de problèmes circulatoires. Les techniques de massothérapies sont agrées ASCA et RME et sont prises en charge par certaines assurances complémentaires. L’offre de traitements est bien entendu propre à chaque thérapeute; tous ne proposent pas l’ensemble des techniques décrites ici.

Comments are closed.