Plus l’âge avance, plus fréquentes se font les pertes de mémoire. Nous ne sommes toutefois pas tous égaux face à ce phénomène: des études tendent à prouver que ceux qui sollicitent davantage leurs méninges au cours de leur vie sont aussi ceux qui conservent une grande vivacité d’esprit à un âge plus avancé.

Les cellules du cerveau sont vivantes. Pour cette raison, elles doivent s’exercer afin de conserver forme et agilité. Ces cellules fonctionnent comme toute autre partie du corps humain. Si les neurones sont amenés à fonctionner sans relâche, ils seront alertes et pourront toujours réagir au moment souhaité.

Repousser ses limites

Il existe d’innombrables façons de garder un esprit jeune et alerte. Pour commencer, vous ne devez jamais arrêter le processus d’apprentissage, car le cerveau est un organe en perpétuelle évolution. Choisissez un moment de la journée pour exercer vos neurones, que ce soit au moyen de la danse, de la musique, de la broderie, du jardinage, de la cuisine ou autre. Vous pourriez même aller plus loin en prenant des cours de langue, voire des leçons de pilotage. L’objectif étant de franchir une zone de difficultés, de comprendre et d’apprendre toujours quelque chose de nouveau.

S’exercer en s’amusant

Pour muscler vos neurones, rien de plus pratique que de jouer aux mots fléchés ou des jeux de société comme, le Trivial Pursuit® ou le Scrabble®, autrement dit, n’importe quel jeu faisant appel à votre réflexion. N’oubliez pas que nombre d’entre eux sont également disponibles sous forme numérique pour smartphone ou tablette, ce qui permet de s’exercer en solo. La lecture concentrée et sérieuse est également bonne pour garder l’esprit vif: devenez plus sélectif dans le choix de vos lectures et optez pour des contenus plus techniques dans la thématique qui vous intéresse (recherche scientifique, politique, éducation, etc.). Pour élargir votre horizon, pensez à vous abonner à la bibliothèque ou investissez dans une liseuse électronique, pour avoir en permanence de nouvelles lectures à portée de main. Fixez-vous des objectifs, comme découvrir chaque mois un nouvel auteur ou un journal différent.

S’ouvrir au monde

La lecture est idéale pour renforcer les neurones. Si ce loisir ne vous sied guère ou que vous trouvez cela trop fatigant, allumez la radio, suivez l’actualité ou un débat. Téléchargez des podcasts instructifs, à écouter lové dans votre fauteuil préféré. Regardez les chaînes télévisées les plus culturelles: les documentaires animaliers, historiques ou touristiques sont toujours très enrichissants. Vous êtes spécialisé dans un domaine? Pourquoi ne pas partager vos connaissances en donnant des cours particuliers ou bien en tant que bénévole à l’Université Populaire? Votre cerveau y trouverait un parfait exercice de stimulation mentale et vous serez heureux de rendre service. Et vous pourriez par la même occasion arrondir vos fins de mois, qui sait?

FBR/AllTheContent

Comments are closed.